• Le voisinnage (2)

    Le lendemain pour des raisons évidentes, je me suis dépêché de me préparer et de continuer la mission avec ma chère et tendre !

     

     

    Le voisinnage (2)

     

    Ils sont très talentueux, mais pas les deux en même temps ! C’est trop pour ma tête.

     

     

     

     

    Le foyer Sanchez

    Le voisinnage (2)

     

    Le voisinnage (2)

     

    Aurélie s’est lancée la première, finalement à part Summer, je ne connais aucun autre voisin, il va peut être falloir que je change ça ! Je dois passer plus de temps avec eux au lieu de m’enfermer au travail.

     

     

    Le voisinnage (2)

     

    C’est avec une grande surprise que l’ont découvre que juste à coté de chez nous, un foyer avec des enfants adoptés vi : Clémence et Oliver. Le futur de notre quartier, se trouve juste là, ceux sont donc eux qui vont voir mon neveu ou ma nièce grandir, très intéressant. 

     

     

    Le voisinnage (2)

    Je profite qu’aurélie fasse diversion, pour fouiller un peut, et oui un agent secret n’est jamais en congés !

     

     

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Tu sais, j’aimerais savoir une chose, est ce que tu vis bien le fait d’être adoptée ?

     

    _ C’est quoi cette couleur de cheveux ! Ton coiffeur s’est trompé ?

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Ne critique pas ma couleur de cheveux petite humaine !

     

    _ Mammaaaaaaan ! Elle m’a traité d’humaiiiiiiiine ! 

     

    Le voisinnage (2)

     

    Je suis vite venu à la rescousse avant que ça dégénère ! N’empêche qu’avec nos  questions, on avait touché un point sensible.

     

    Le voisinnage (2)

    _ Etre un enfant adopté c’est pas facile tout les jours maman ….

    _ Pourquoi tu ne m’as rien dit , avant aujourd’hui ?

    _ Ouai et ben toi tu devrais t’habiller avec plus de couleur, le blanc c’est plus tendance !

     

    _ Je m’en fiche mon amoureux m’aime bien comme ça ! 

     

    Le voisinnage (2)

    Un Amoureux ? Parce que ça commence à cet âge là ? Si on adopte une fille, JAMAIS elle aura d’amoureux, je l’enferme dans sa chambre jusqu'à ses 40 ans.

     

    Le voisinnage (2)

    _ Je suis désolé, d’avoir touché un point sensible, mais ça nous aidera au moins à savoir à quoi s’attendre avec un enfant adopté.

    _ Vous savez, on est mieux chez une famille qu’au foyer ou avec nos parents biologiques. Si le quartier accueille un autre orphelin, ça sera cool on pourra se serrer les coudes et échanger sur ce qu’on ressent. 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Vous pouvez compter sur notre aide, c’est très bien ce que vous faites pour ce jeune homme et pour le bébé bien évidemment, un quartier rempli d’enfants c’est un pur bonheur et puis l’enfant sera le bienvenu chez nous. Nous n’avons pas grand-chose, mais vous pouvez être sur que notre foyer est rempli d’amour et de tendresse.

     

     

     

    Sur ces bonnes paroles nous revenons à la maison pour se préparer ce soir  nous allons au bar où Arthur « travaillais », je suis sur qu’ils ont de bonnes choses à dire sur lui. 

     

    Le voisinnage (2)

     

     

    _Ah t’es là , je te cherchais !

     

    _ Ah oui ? Dis moi ! 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ On peut dîner tous les trois ce soir ?

     

    _ Oh c’est dommage, on à une sortie de prévue, une autre fois peut être ?

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Vous êtes jamais là en ce moment … c’est comme ci je vivais seul. Je deviens fou, je vois des fantômes en plus de ça.

     

    _ Ahahaha ! T’es juste fatigué vas te reposer un peut. 

    Le voisinnage (2)

    _ Ton frère se sent seul , il m’a dis qu’il vois des fantômes et qu’il deviens dingue !

     

    _ ça lui passeras, je culpabilise même pas, c’est pour lui qu’on fait ça ! Il nous remerciera plus tard.

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Moi je culpabilise … 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Verdict ? As – tu réussi à faire cette salade ?

     

    _ Attends je gôute ! 

     

    Le voisinnage (2)

    _ Beurk, goûte même pas ça !

    _ T’as tout mangé pourtant !

    _ Oui mais je suis un alien ! Je supporte beaucoup de choses.

    _ On devrait engager un cuisinier, on commence à avoir pas mal de sous, t’en fais pas ! Il y a plein d’humains qui ne savent pas cuisiner.

     

     

     

     

    Pendant ce temps Arthur rêve …

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Hooo , je suis entrain de rêver ?

    _ Peut être bien mon bébé ! 

     

    Le voisinnage (2)

    _ Maman tu me manques énormément !

    _ Toi aussi mon amour, j’avais peur que tu ne te souviennes plus de moi ! Tu était si jeune encore quand ….

     

    _ Maman, on est là maintenant, ensemble n’y pensons plus et profitons avant que ton idiot de fils me réveille. 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Si Patrick à le droit de parler à nos enfants alors moi aussi je viens ! 

     

    Le voisinnage (2)

    _ Hmmm , ça sent super bon ! 

     

    Le voisinnage (2)

    _ … Et après , quelqu’un m’a appelé pour me dire qu’il avait écouter mon titre et qu’il avait aimé ! Truc de fou, je m’y attendais pas, j’étais dans une periode ou rien allais et paaafff, je suis presque célèbre !

     

    _ Je suis fière de toi mon poussin !

     

    Le voisinnage (2)

    _ Pourquoi tu as décidé d’adopter ? Tu sais que c’est compliqué ça. Il y a des tas de jeunes filles dans cette ville. Tu es gay ?

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Tu plaisantes ou quoi ? J’y crois pas, t’a écouté ce que je t’ai dit une seconde ou pas ? Je suis presque célèbre et toi tu me parles de ça ? Pfff c’est tout toi ça ….

     

    _ Le prend pas mal mon cœur, je voulais juste savoir c’est tout ! 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Non, mais là t’a réussi à tout gâcher merci maman ! Je pensais que tu allais me remonter le moral ! Et dire que j’ai pleurer quand t’es partie … Non je suis pas gay si tu veux savoir, je veux juste adopter un enfant ! Enfin je voulais, parce que là c’est mort. J’ai une vie de merde et une famille qui est pas foutu de faire un travail normal et un abruti de frère qui se tape une alien qui se transforme en plein de femmes ! Du coup pour la réputation on repassera !

    _ C’est bien tu te défoules, je trouvais que tu gardais un peut trop ton calme, c’est pas dans nos gênes ça.

     

    _ Ouai génial !

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Je croyais que tu voulais pas qu’on ai des copines en plus !

    _ Tu prends trop les choses à cœur ! Je vous verraient toujours comme mes bébés, mais il faut bien que vous fassiez vos vies. Je dois vous laisser vivre.

    _ C’est dur de voir les enfants grandir ?

     

    _ T’imagines pas à quel point, m’enfin tu le sauras toi-même ! Etre parents c'est la plus belle chose qui soit dans ce monde!

    Le voisinnage (2)

     

     

    _ Non je crois que c’est mort maman. Mais bon comme c’est parti je pense que le nom se perpétuera avec Alexandre ils sont bien partis pour se marier ces deux là.

    _ Oh la Saleté ! Elle à réussi à me piquer mon fils !

     

    _ Maman ! 

    Le voisinnage (2)

     

    _  Oups ça m’a échappé !

     

    _ Hahahaha, mais oui bien sur ! Hahahaha 

     

     

    Dans la réalité ...

     

    Le voisinnage (2)

    Nous voici arrivés au bar ou mon frère travaillais, il ne viens plus depuis qu’il à vendu un son. Il compte persévérer et en revendre pleins d’autres alors il n’a plus le temps. 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Hey Yo, Je suis le frérot d’Arthur ! Vous vous souvenez ?

     

    _ Ah oui … Je me souviens ! Une salle petite ordure ! 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Quoi ? Non il est tout gentil pourquoi tu insulte mon frère ?

    _ Ho ! Et bien …

     

    _ Je pourrais avoir un cocktail s’il te plait ? 

     

    Le voisinnage (2)

    _ Oui Senorita !

     

    Arthur , Arthur ! Ce garçon , ma fait gagner du fric ! Une tonne de fric 

     

    Le voisinnage (2)

     

    Lorsque les clients le voyaient ils l’écrivaient dans les réseaux sociaux et toute la ville venais le voir ! Il joue tellement bien que les gens venaient exprès pour le voir jouer. Il à de l’or dans les mains. 

    Le voisinnage (2)

    _ Il me parlais de ses rêves, il disais qu’il voulait gagner du fric , il avais des tonnes de projets. C’est pour ça qu’il recevais une grosse partie des bénéfices des soirées parce que c’était lui qui faisais venir les gens. Ils restaient jusqu'à la fermeture.

    Le voisinnage (2)

    _ Et après ?

     

    _ Bah après il à envoyer un titre à une maison de disques ils ont craqué sur mon frère et il est plus jamais venu. 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Une ordure ce gamin ! Regardez mon bar est vide. Je suis ruiné.

     

    Le voisinnage (2)

    _ C’est pas de sa faute, il est pas dans son état normal ! Il viens de recevoir un refus de l’orphelinat, il voulais adopter et on essaie de monter un dossier en sa faveur pour qu’il puisse être papa. On pensais que vous pourriez ecrire quelque chose pour lui.

    _ Hmmm , je pourrais faire ça mais …

     

    _ Mais ? 

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Ton frère reviens jouer chez moi ! 

     

    Le voisinnage (2)

    _ On ne peut pas faire ça, c’est avec lui qu’il faut parler !

     

    _ Non mais attendez on peut s’arranger ! Combien de soirs , quatre ? 

     

    Le voisinnage (2)

    _ …

    _ Cinq ?

     

    _ Alex tu fais quoi ? 

     

    _ Six ?

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Allez adjugé vendu il viendra tous les soirs ! Allez ecrit moi une jolie lettre .

     

    _ Alex t’a vraiment un grain dans la tête.

     

    Le voisinnage (2)

    _ Me remercie pas poupée !

     

    _ T’es un gros naze ! On en reparlera ce soir .

     

    ***************

     

    Le voisinnage (2)

    Le voisinnage (2)

    Le voisinnage (2)

    Maman ? C’était vraiment un rêve alors ?

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ C’était pas réel , c’était pas réel…

     

    _ Heu ça va Arthur ? 

     

    Le voisinnage (2)

    _ Qu’est ce que t’a frangin ?

    _ J’ai vu maman dans ma tête, c’était trop réel ! C’est comme ci elle était vraiment là !

    _ C’était un rêve !

     

    _ Non, je peut pas croire que c’était qu’un rêve ! Je me souviens de toute notre discussion, elle m’a pris dans ses bras et je l’ai sentie !

     

    Le voisinnage (2)

     

    _ Après je suis allé au restaurant, elle était plus là ! C’est pas possible, je comprend pas ! 

    _ Arthur, c’était qu’un rêve …

     

    _ J’ai vu papa aussi, il était la dans le canapé, il m’a serré dans ses bras aussi ! Je suis pas dingue , pourquoi je suis tout seul quand ça m’arrive ! Pourquoi ils te parlent pas à toi ? Je comprend pas …

     

    Le voisinnage (2)

    _ Ecoute vas, te coucher, on en reparlera demain d’accord ? Tu est épuisé.

    _ Ouais tu as peut être raison ! 

     

    Le voisinnage (2)

    Il lui faut un gamin dans sa vie et vite avant qu'il pète un câble !

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :