• Chapitre 1: Nouveau départ

    *Clara , j’ai décider de t’aider ! Tu as cette passion qu’es de peindre et tu souhaites en faire ton métier, ce n’est pas facile pour une jeune peintre de vivre de sa passion et je ne veux pas que tu serves dans un café. Je t’ai payé cette maison pour que tu puisses avoir ton indépendance , le temps que tu te fasses un nom.  Je compte sur toi pour , me rembourser lorsque tu gagneras ta vie. Je suis convaincu que tu y arriveras plus vite qu’on ne le crois.

     

    *Merci papa !

     

     

    Me voilà , dans cette nouvelle vie ! J’ai encore plus la pression, puisque je n’ai pas le droit d’échouer, mon père me paye tout je n’ai rien à dépenser . Si j’échoue, je perd la maison et je retourne chez mes parents, il n’en est pas question.

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

     

     

    On était pas particulièrement proches , mais il connais mes goûts, des couleurs neutres et une déco pas trop chargée. La taille me conviens , je vivrais seule , je n’ai pas besoin de plus d’espace. 

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

     

    Ce qui attire mon attention, c’est surtout que les murs sont beaucoup trop vides, ça change de mon atelier qui était rempli de tableaux, je suppose que je vais devoir habiller tout ça. Je note l’effort d’avoir accroché quelques tableaux quand même.

     

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

     

    Whouaou, tout  cet espace pour moi c’est génial ! 

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

    Mon père m’a dit que j’allais passer le plus clair de mon temps dehors, il n’avais pas totalement tort, c’est juste magnifique . 

     

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

    Un coin pour le yoga , je devrais rajouter des choses, mais l’essentiel y est.. 

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

    NON !!!  Il à pas fait ça ? 

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

    J’ai un « bureau » ouvert , je sens que cet espace vas être rempli de tableaux très vite … et de clients  j’espère .  Il à même penser à installer un bureau pour tenir mes comptes. 

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

    Je ne peut pas résister, je dois peindre  quelque chose cet endroit est magnifique, ici je trouverais l’inspiration et mes tableaux seront plus jolis. 

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

     

    Pas mal ! 

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

     

    Après l’effort le réconfort …

     

    Chapitre 1: Nouveau départ

     

    Pour l’alimentation équilibrée on repasseras ! La cuisine de la maison vas me manquer quand même. Mais pour un premier repas on vas dire que c'est très bien.


    votre commentaire
  • Chapitre 2 : Le bout du tunnel

     

     

    Comme je le pensais , les premiers jours sont difficiles , je n’ai jamais vécu seule. Mon père à voulu  m’aider et je l’en remercie, mais vivre seule dans une ville où l’on connais personne ça craint.

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

     

    Même en faisant mon jogging matinal je ne croise personne, à croire qu’ici personne prend soin de soi ou alors mon père m’a acheter cette maison dans un endroit isolé exprès, j’opte pour la 2ème option.

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    Par contre la vue est magnifique ça m’aide à relativiser pendant 1h je ne pense pas à ma solitude mais à admirer ce paysage.

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    La télévision me « tiens à peut près compagnie » mais de plus en plus  besoin de parler à quelqu’un  et je ne veux pas embêter mes parents avec ça, je dois m’en sortir, si au bout de quelques jours je les appelle pour leur dire que je me sens seule, ils vont penser quoi de moi ?

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    Je continue à peindre , jusqu'à ce que quelqu’un remarque que je peins et que je vends mes tableaux avec l’odeur de peinture ils devront remarquer que quelqu’un peint non ?

     

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    Je peins jusque tard le soir et je suis moyennement convaincue, je doute que quelqu’un soit intéressée par ça.  J’ai l’impression d’avoir oublier tout ce que j’ai appris à l’école … Pourtant j’étais la meilleure.

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    Je me couche tous les soirs avec l’espoir que demain sera un jour meilleur….

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _Bonjour Mademoiselle heu …

    _Clara , je m’appelle Clara et vous ?

    _Brigitte , avec les voisins on se demandais si on pouvais venir voir vos tableaux, on les regarde de loin depuis que vous êtes la et ils n’osent pas venir vous demander. Ils ont l’air jolis. 

    _Oh mais oui, à vrai dire je compte les vendre, dites leur qu’ils peuvent venir à n’importe quelle heure ! Je serais là .

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _Je vous présente Benjamin, il est de passage dans le coin, les autres sont partis directement derrière le jardin, leurs en voulez pas, ils sont ingérables et ne connaissent pas tous les bonnes manières.

    _Ne vous inquiétez pas , ça me dérange pas.

     

    J’étais a vrai dire trop contente, d’après les bruits, ils sont plusieurs. Je suis tellement aux anges, je vois du monde, je discute et je vais peut être vendre quelques tableaux . Je sais qu’ils ne sont pas venu pour ça, mais on ne sais jamais, c’est à moi de jouer.

     

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _Bah en fait ce sont des tableaux basiques ,  le paysage, un dessin bizarre et un lapin … 

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _Tu saurais faire ça toi ?

    _Bah non …

     

    _Alors la ferme , je trouve que ce tableau est très joli tu vois.

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _ Bonjour tout le monde je m’appelle Clara, je vous en pris mettez vous à l’aise . 

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    Très vite un jeune homme, m’interpelle et me pose des questions sur le tableau ,  la technique utilisée les couleurs et ce qui m’a inspiré, en fait il s’interressais vachement à mon art et c’était plaisant.

     

    Au bout d’un moment il me demande s’ils sont à vendre et j’ai un peut hésité, je ne pensais pas que ça arriverais aujourd’hui et puis c’est la première fois que je dois me séparer aussi vite d’un tableau alors, j’avais le cœur serré mais je dois penser commercial : je dois me faire de l’argent. 

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _Tu es très belle, je crois que j’achète ce tableau parce que tu m’as envoûté. Tu as du talent et je veux t’aider de cette façon, je risque de revenir pour tes tableaux et pourquoi pas apprendre à connaître ma voisine?

    _Oh, comme tu veux et merci du compliment. Mais ne te ruine pas pour moi s’il te plait .

    _  A bientot Clara !

    _ Ouais, à bientot … toi ! Et merci encore pour ta visite.

     

     

    Ooohhhh j’ai vendu mon tableau j’y crois pas . 

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    J’ai remarquer que j’avais parler plus longtemps que je ne le pensais avec mon premier client, certains voisins étaient partis et je ne pouvais pas laisser ça se reproduire, chaque visiteur est un client potentiel, il doit être bien traité.

     

    _ Tu crois que c’est possible de faire plusieurs exemplaires de tes tableaux ? Parce que les dames se sont un peut crêpé le chignon …

    _ Oh, ça me prendras un peut plus de temps mais pourquoi pas, je vais être honnête je ne pensais pas avoir autant de monde et même pouvoir les vendre était inimaginable jusque là. Mais oui je vais faire ça, merci du conseil.

     

     

    Je crois que j’ai rattrapé toutes mes journées de solitudes, j’ai tellement parler que finalement ça à payer. 

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _ Dommage que t’en à pas 3 en stock, mes triplettes vont se battre pour ce tableau, je compte sur toi pour en faire plusieurs

     

    _ Promis .

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _ Vous êtes sur de le prendre celui là ? Je peux mieux faire.

     

    _ Je sais, mais au moins avec celui là , je peut faire croire aux autres que c’est moi qui l’ai fait ! 

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    _  Je ne vous en voudrais pas !

    _ J’espère que tu es consciente que tout ce beau monde reviendras et peut être même d’autres. Refais ton stock vite à l’heure qu’il est je crois que toute la ville est au courant qu’une artiste talentueuse vend ces tableaux.

     

    _ J’ai du pain sur la planche alors !

     

    Chapitre 2 : Le bout du tunnel

    500§ avec 3 tableaux seulement, Clara c’est le début d’une belle aventure . 

     


    votre commentaire
  • Compte tenue de la situation, je dois bosser plus dur, pour satisfaire mes clients. J’ai un peut la pression, puisque je dois faire de nouveaux tableaux tous les jours et l’inspiration n’est plus trop là. Je dois sortir , voir de nouveaux paysages.  J’ai entendu dire que le centre ville est très joli, alors c’est parti pour une sortie découverte du patelin et en même temps on vas faire de la pub et rencontrer de nouveaux clients potentiels.

     

     

    Je deviens meilleure en cuisine et j’y prend goût dommage que personne ne goûte et me donne un vrai avis parce que j’ai l’impression de ne pas être objective ...

     

    Direction Centre ville !

     

     

    Appart , l’employé bizarre le centre ville est plutôt joli . J’ai vu sur internet, qu’il y a un coin sympa je vais essayer de trouver , par moi-même. A l’instinct je dirais que c’est par là-bas !

     

     

    Ah bah voila , j’ai enfin trouver je commençais à avoir mal aux pieds.

     

     

     

     Je ne regrette pas du tout, quelle idée un parc en forme d’échecs  c’est original, j’aimerais bien un truc comme ça dans mon jardin, je vais essayer de trouver le paysagiste.

     

    J’immortalise bien sur le moment !

     

     

     

    Bien évidemment , je ne suis pas étonnée de trouver des tables pour jouer aux échecs, c’est dommage qu’il n’y a personne…

     

     

    Je viendrais un autre jour tant pis…

     

     

    J’ai profité, pour trouver des idées sur internet . C’est pratique pour s’inspirer et voir quelles sont les techniques et les couleurs qui sont à la mode. Oui parce que de nos jours les gens achètent des tableaux pour les accrocher au dessus de leurs cheminés, ils s’en fichent de savoir ce qu’on à voulu faire.

     

    Il y à même des peintres qui gagnent de l’argent juste en faisant quelques malheureux traits sur leurs toiles … Moi je ne pourrais jamais faire ça, je peins avec le cœur et non pour mon porte monnaie … quoi que, un peut d’argent en plus ne ferais pas de mal, mais pas au dépit de mon art.

     

    Le soleil se couche et découvre qu’il y a mes voisins et clients par la même occasion .Je me rend compte que l’air est plus frais, enfaite les gens sortent le soir, pas bête et c’est bon à savoir.

     

    _ Salut les garçons !

    _ Salut Clara, on parlais justement de toi, on se demandais quand est ce qu’on pourrais voir tes nouveaux tableaux.

    _ Il faut attendre un peut, je n’ai pas trop d’idées  pour le moment.

    _ Je suis sur que tu vas trouver de jolies choses à peindre, je peut même te servir de model si tu veux !

    _ Je ne peins pas d’hommes, enfin je ne peins pas de gens tu vois ? Mais merci d’avoir proposé ton aide.

     

    _ Je pourrais te donner quelques idées alors, je sais pas autour d’un verre , ou un restaurant je suis sur qu’a deux on pourrais trouver un thème.

     

     

    Je comprend pas trop pourquoi il se mêle de mes affaires celui-là , l’ambiance deviens étrange et Sébastien sort de table.

     

    _ Je veux juste t’aider rien de plus, je connais bien le coin j’ai grandis ici.

     

    _ Je sais , mais je préfère trouver  des idées seules, je ne veux rien devoir à personne tu comprends ? Pa contre ça  m’intéresse, je cherche un endroit avec une vue hors pair et de la nature partout, tu aurais ça quelque part ?

    _ Oui, on appelle ça les falaises ! En général, les jeunes font des soirées là-bas mais à cette heure-ci il n’y a personne et l’endroit est plutôt désert, c’est aussi un bon endroit si tu veux avoir un rencard réussi.

    _ Oh bah merci, je vais y aller, je sens que je vais peindre une tonne de tableaux ce soir.

    _ Je t’emmène si tu veux, je sais ou c’est, on y sera en un rien de temps !

     

    _ J’ai mon téléphone qui me sert de GPS , tu m’as dis les falaises c’est ça ? Hop c’est à 5 min à pied d’ici. 

     

     

    _ Je n’insiste plus, Clara bonne soirée et à bientôt.

     

     

    Heu … j’ai manqué un épisode, il vient de se passer quoi au juste ?

     

     

    Je comprends pourquoi ça s’appelle comme ça. Et il y a même une source chaude, il à du s’en passer des choses ici….  Que je les envie, à part mes petits copains au lycée, je n’ai eu aucune relation amoureuse sérieuse. Mes ex ne comprenaient pas ma passion et se lassaient de moi.  Du coup je me suis résigné à vivre seule… Et mon père à été clair, pas de distractions avant d’avoir atteint mon objectif.

     

    Je profite pour me ressourcer, réfléchir et surtout trouver des idées pour mes tableaux.

     

     

     

    Que c’est bon de profiter de ce que dame nature nous à offert. Je me sens bien, si j’étais venue avec Paul , il m’aurais distraite. J’ai envie d’avoir un homme dans ma vie mais pas maintenant … OH mais , je sais pourquoi Paul est parti subitement du café !

     

     

    _ Paul ? Salut c’est Clara, tu es occupé ?

    * Non, dis moi.

    _ Heu, je sais pas trop comment aborder ça … C’est un peut gênant.

    * N’ai pas peur, je ne te jugerais pas. Même si je crois savoir de quoi il s’agit.

    _ Ah oui ? Heu, en tant normal je t’aurais trouvé plutôt à mon gout, mais … je dois réussir dans ma carrière avant de penser à me trouver un petit copain…

    * Oui je comprends, ne t’en fait pas et excuse-moi d’avoir insisté Clara. Si jamais tu as besoin d’un spot demande moi, je suis incollable sur Widdenburg.

    _ Ne t’excuse pas, c’est plutôt à moi de m’excuser, je reviendrais surement vers toi en effet, merci pour ton aide.

    * De rien bonne soirée Clara .

     

    _Bonne soirée Paul.

     

     


    Une fois que j'aurais exposé mes tableaux dans une galerie et que j'aurais de VRAIS clients, je pourrais penser à ce genre de choses. Pour l'instant , je dois vendre mes tableaux à des amateurs qui ne sont pas prêts à payer trop chère pour mes "babioles"

     

    J’espère que cette situation gênante ne se reproduira pas… C’est trop compliqué les gens, au moins avec les tableaux il n’y a pas de malentendus. 

     

     

    Je vais pouvoir faire venir les voisins demain, merci les falaises !

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Quand je pense que Paul  voulais un rencard avec moi dans un sens ça me flatte ! Je dois vivre comme les jeunes de mon âge : travailler ( un peut quand même) , sortir, rencontrer des garçons.

     

     

     

    Allez zou ! Il est temps d’ouvrir la boutique !

     

    C’est pas que je les aime pas, mais après ma sortie de la dernière fois, je pensais avoir attiré plus de monde …  Ah ! J’ai parlé trop vite.

     

     

    _ Bonjour, bienvenue chez moi, je m’appelle Clara ! Pour voir mes tableaux c’est par là-bas !

     _ Quels tableaux ? Je n’aime pas les tableaux !

     

    _ Oui c’était ça l’annonce, je vend mes tableaux ! Vous voulez vraiment pas les voir ?

    _ Bah enfait , l’art tout ça, c’est pas trop mon truc ! Il y aurais des jeunes hommes ici ?

     _ Oui ,mais ils sont pas à vendre .

    _ C'est que tu vois je suis un peut à sec là , les jeunes de nos jours ont moins d'argent qu'avant, ça paye plus aussi bien.

     

    J’ai jamais fait une vente aussi longue, j’ai du utiliser des arguments … un peut bizarre, je deviens une artiste sans âme et mon besoin d’argent commence à se faire ressentir. En temps normal, je n’aurais pas insisté, mais là je l’ai pas lâché. Le pire c’est qu’elle m’en à acheter un !

    « L’orange, c’est la couleur tendance de l’été, tout le monde aux états unis à un objet orange !

    _Si aux états unis c'est tendance alors pourquoi pas ! »

     

     

    Emballé c’est pesé !

     

     

    Les jours suivants c'était pareil , voir pire heureusement j'anticipais et je faisais des copies !

     

     

    Je suis très fière de moi, je ne roule pas sur l’or mais je vend mes tableaux ! Je suis tellement à l’aise avec moi-même et j’ai tellement confiance, que je peins même devant les clients, je ne travaille plus jusque tard le soir, je peins la journée !

     

    Dès qu’ils voient que je prend une toile ils essayent de deviner ce que je vais faire et chacun pense que c’est lui qui m’a inspirer ! Au final c’est un peut tout le monde. Ils me racontent les histoires de cette ville dont une qui m’a beaucoup fait rire et j'ai décidé de la schématiser pour qu'ils comprennent que c'est impossible. 

     

    Apparemment il y aurais une plante, qui avale les être humains. Il y a un voisin extraterrestre qui en à plein chez lui sois disant pour éloigner les curieux un peut comme un épouvantail, il faut que je peigne un extraterrestre un jour, je les trouve flippant mais tellement intéressants.

     

    Mais du coup personne ne m’a acheter ce tableau, pourtant je le trouve rigolo…

     

     

    Qui dit vendredi soir dis Boîte de nuit ! Certes je connais pas encore grand monde, mais il faut bien commencer quelque part.

     

     

    Note à moi-même : ne pas venir dès l’ouverture, ça fait trop désespérée …

     

    Peut à peut les gens ont commencé à venir et l’ambiance était plutôt sympa. Comme je m’y attendais je connais 100% de la population. Le but étant de m’amuser, je décide de me lâcher et de danser comme jamais. 

     

    Très vite mon caractère à pris le dessus et me suis isolé au bar ( Oui ici, les gens préfèrent danser plutôt que de boire, c’est mon père qui vas être content ) . Trop de gens me rendent malade , j’ai besoin d’être seule ne serais-ce qu’un petit moment.

    Le bar man, me prépare son cocktail signature et je dois dire que c'est délicieux.

     

    _ Je vous dois combien ?

     _ Le monsieur derrière à payer votre consommation , vous ne me devez rien mademoiselle !

     

    Hein ? Mais qui irais payer la consommation des autres ?

     

    Réfléchissons, dans le livre «  les relations humaines pour les nuls » ce genre d’actions, veulent dire que la personne souhaite nous connaître … Ah ! Voila qui est plus simple !  J’ai bien fait d’acheter ce bouquin, je l’appelle le dictionnaire des humains. 

     

     

    Je suis censée faire quoi ? Je sais qu’il me regarde, je vois son reflet à travers le miroir du bar … A ce train là je dors ici, ça fait plus de dix minutes que ça dure…

     

     

    _ Le même cocktail que la demoiselle s’il vous plaît !

     

    Oh le pauvre il attendait que je lui paye un verre ? Ce n’était pas écrit dans le livre …. Lundi j’irais me faire rembourser !

     

     

    J’adore l’uniforme du barman il est chouette. Je donnerais tout pour pouvoir peindre tout de suite maintenant !

     

     

     

    CLARA REVEILLE TOI ! Il y a un mec qui est assis à coté de toi et qui t’a payer un verre ! 

     

     

    _ Salut moi c’est J….

    _ … m’appelle Clara !

     

     

    OOH la bah bravo Clara ! C’est bien pour faire connaissance, parler en même temps !

     

    _ Roh je suis désolé !

    _ Hahaha ! Non c’est pas grave , c’est plutôt drôle. Enchanté Clara, c’est un joli prénom !

    _ Merci , J ?

     _ Jérôme ! 

     

    _ Merci pour ton verre … je suis gênée je sais pas quoi faire … Je suis censée payer le tiens c’est ça ?

    _ Il n’en est pas question, je l’ai fait parce que je trouve dommage qu’une si belle demoiselle boive un verre seule ! Je savais pas comment t’aborder enfait.

    _ Ah bon ? Pourquoi ?

    _ Tu es une personne incontournable en ville, tout le monde parle de la petite Clara et de ses tableaux !

     _ Tout le monde ?

     

    _ C’est une petite ville ici, un rien devient la une des journaux !  Comme je ne t’ai jamais vu par ici, j’ai conclu que c’était toi !

    _ Oui c’est ça !

     _ J’aimerais, voir ce que tu peins, j’aime beaucoup l’art. 

     

    _ Tu peins aussi ?

    _ Non , je suis pas assez doué ! Mais j’aime bien regarder les tableaux, je passe des journées au musée et dans les galeries d’art.

    _ Oh c’est mon rêve ça, j’aimerais bien en avoir une à mon nom ! Mais j’ai du mal à payer mes factures et en plus je dois rembourser le prêt de mon père... je me contente de mon jardin pour exposer mes tableaux pour l’instant !

    _ Je suis sûr que tu y arriveras un jour. 

     _ Merci , hey tu pourrais venir un de ces jours, bon pour l’instant c’est loin de ressembler aux tableaux que tu vois dans les musées mais, c’est ce que j’aime peindre.

     

    _Mais au fait, comment ça se fait que tu es ici toute seule plutôt que de danser avec les gens en bas ?

    _ Il y a trop de monde …

     _ Ouai je comprend, je suis pareil mais j’ai une technique tu veux voir ?

     

    _ Oui ,  pourrais- je te l’emprunter ?

     _ Absolument !

     

    _ Etape 1 : tu te montres un peut ! Tu t’avances mais pas trop, quand tu vois que tout le monde t’as vu, tu passes à l’étape 2.

    _ Tu prétends être fatiguée et tu t’assois. Comme tu es une fille, tu peux utiliser le joker,  « mal aux pieds ».

    _ C’est génial !

     _ L’étape 2 je la préfère quand je suis accompagné, c’est le moment que je préfère pour me moquer des mauvais danseurs !

     

     

    _ Regarde lui là, ça devrais être interdit de danser comme ça !

     

     

    _ Je vous entend , je suis juste là !

    _ Tu sais il y à des cours pas chèrs pour apprendre à danser ! Tu peux même aller voir des tutos sur simstube.

     

     

    Conclusion :  Je n’ai jamais autant ris de toute ma vie ! 

    _ Bon bah bonne soirée Jérôme, merci encore pour le verre.

    _ Tu rigoles, me remercie pas, j’ai passé une bonne soirée merci à toi.

    _ J’espère te revoir chez moi bientôt !

     _ Oh là doucement !! 

     

    _ Pour mes tableaux ! 

    _ Je te taquine, j’avais compris ! A bientôt Clara.

     _ A bientôt. 

     

    Chapitre 4 : Du nouveau dans ma vie

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique