• Chapitre 6: Des rumeurs qui vont bon train

    La dernière soirée avec Jérôme, m’a fait penser au fait que j’avais délaissé ma galerie personnelle. En effet je garde les originaux de mes tableaux préférés. Ils ont une grande valeur pour moi. Je trouve que c’est bien de voir l’évolution d’un artiste et de savoir d’où l’on vient.  C’est très important !

     

    Mon père m’a envoyé tout mes tableaux que j’avais accroché un peut partout dans notre maison et beaucoup décoraient le garage ainsi que l’atelier. Je n’avais pas eu le courage depuis pour m’en occuper. Je dois les mettre en évidence et en prendre soin, car lors d’un rendez- vous professionnel, cela peut faire la différence. C’est encore mieux qu’un book, l’odeur de la peinture, l’environnement dans lequel je peins et la propreté des lieux pourront faire qu’un directeur de galerie veuille travailler avec moi. Jérôme m’a bien motivée et je ne dois pas baisser les bras, tellement de monde rêve de faire ça, je ne peux pas abandonner. Pas après tout ce que j’ai fait.

     

    Les distractions peuvent nous motiver et non l’inverse. Peut importe ce que mon père dit, depuis que je discute avec Jérôme, je suis inspirée tout le temps et puis j’ai le sourire aux lèvres. Il ne s’est encore rien passée mais juste de l’écrire et d’entendre sa voix quand il m’appelle me rend déjà assez heureuse

     

     

    Du coup je me sens pousser des ailes et décide d’aménager ma galerie personnelle.

     

    Pff par ou commencer … En tout cas il faudra régler le problème de la luminosité, les tableaux sous la lumière du jour sont beaucoup plus beaux. Je sais qu’en à peine un coup de fil mon père  fera ce que je lui demande il est comme ça. Ne recule devant rien pour satisfaire mes demandes concernant ma passion, même s’il ne comprend rien a l’art.

     

     

    Petite séance d’échauffement…

     

     

    Ahhh , ce tableau que dire dessus, je l’ai peint lorsque j’étais encore à l’école. Je voulais montrer à mes parents ce que j’avais appris. Mon père n’a rien compris mais ma mère est restée émerveillée et m’a souris. A cette époque voir ma mère sourire, c’était aussi rare que de voir de l’eau en plein désert. Saleté de maladie !  C’est pour cela que je le garde, il me rappelle ma mère, celui là je ne le vendrais jamais.

     

     

    J’aime bien le rendu, le tableau à droite est moins important à mes yeux, mais c’est devant lui que Jérôme m’a complimenté sur mes tableaux. Je le garde pour me souvenir de cette soirée qui m’a fait rendre compte que je suis douée et que je ne dois reculer devant rien.

     

     Il faudrait de la lumière naturelle entre les deux et ce serais top !

     

     

     

    J’ai passé une après midi ici, je suis épuisée. A ce rythme là, dans un an j’y serais encore !

     

    -----------------------------------------------------------------

    Apparemment en ville ils font des soirées à thème. Ce soir c’est soirée ours. Je ne voulais manquer ça pour rien au monde. A ce qu’il paraît, ils ne montrent pas leurs vrai visage et restent déguisés jusqu'à la fin. Étrange, mais rigolo à la fois. 

     

    J’ai bien sûr rencontrée une de mes clientes elle avait un regard insistant et j’ai voulu savoir pourquoi elle n’arrêtait pas de faire ce sourire bizarre. 

     

     

    _ Bonjour, madame vous , vous souvenez de moi ?Je vous ai vendu un tableau il y a pas longtemps.

    _ Hmm, oui oui , je me souviens ! J’ai une bonne mémoire vous savez et ce qui me dérange c’est qu’en général, j’arrive à cerner très vite les gens, mais je dois dire que vous m’avez surprise. Je ne m’attendais pas à ça de vous.

     

     

    _ Qu’est ce que vous voulez dire par là ?

    _ OOh vous savez votre petit jeu avec les hommes !  Je ne pensais pas avoir de la concurrence, mais il faut bien un début à tout.

     

    _ Je ne comprends pas, quel jeu ?

     

     

    _ Vous buvez un verre avec Paul , le lendemain on vous voit en discothèque avec un autre. Vous l’emmenez même chez vous ! C’est ce qu’on appelle du rapide.

    _ Vous me suivez ?

     

    _ Non mais allô , ici TOUT se sais ! ABSOLUMENT tout ! Paul est dévasté, il à vraiment craqué pour vous. Un petit conseil, lorsque vous voulez éloigner un homme inventez une meilleure excuse, parce que là c’est pas crédible.

     

    _ Après s’il est plus jeune , je peut comprendre, les rides c’est pas beau encore moins chez un homme. Mais chérie, sois plus honnête … Parce que moi ça me fait une cible en moins, je peux te dire qu’il en à pour des mois avant de s’en remettre. Je dois gagner ma vie moi, les pigeons c’est mon gagne pain s’il à le cœur brisé il va être plus vigilant. Mais je te pardonne pour cette fois, mais quand tu décideras de larguer ton nouveau mec, penses à moi et l’abîme pas trop.

     

     

    _ Non mais, pour qui me prenez vous ! Comment osez – vous, vous permettre de parler sur ce que j’ai fait ou pas fait ? Cette histoire prend trop d’ampleur, je n’ai jamais rien promis à Paul, je suis libre de fréquenter qui je veux, quand je veux. Je ne sais pas d’où vous venez, mais par chez moi fréquenter un garçon, ne veut pas dire que je sors avec lui ! Ne vous avisez plus de me comparer à vous, je ne me sers pas des hommes pour gagner ma vie, je m’en sors toute seule et j’en suis très fière.

     

     

    Il n’est pas question, que je reste une minute de plus ici. Je n’ai pas à me justifier ! J’espère que cette histoire ne va pas porter préjudice à ma future carrière. 

     

     

    Elle m’a rattrapé et m’a barré la route

     

     

    _ Ecoutez Clara, je ne voulais pas vous offenser mais vous savez c’est une petite ville et les gens s’ennuient, dès qu’il y a quelque chose à raconter, ça fait vite le tour.

    _ Oui mais je n’aime pas le ton que vous avez employé.

     

    _ Je suis désolé, dans une semaine ça se tassera. Vous savez comment c’est les rumeurs ! Si vous voulez je peux faire quelque chose de choquant et on ne parlera plus de vous.

     

     

     

    _ Heu, non merci c’est gentil, je pense devoir régler le problème à la source ! 

     

     

    -----------------------------------------------------------------

     

     

    Peut être que finalement mon père à raison, je ne dois pas me laisser distraire.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :